Saujon, Charente-Maritime

Saujon Charente-maritime

BERNEZAC.COM / VOIR / SAUJON

Saujon, "ville des eaux contraires" et station thermale

Saujon, une situation géographique privilégiée entre Royan et les stations balnéaires de la côte, la presqu'île d'Arvert, Marennes-Oléron, les pays de la Seudre et les terres intérieures.

Situé sur l’axe Saintes-Royan, à 25 kilomètres de la sortie Saintes de l’autoroute A10 et à 10 kilomètres de Royan, la ville de Saujon est idéalement située pour des vacances ou des courts séjours de découverte du littoral et du pays roman de l’intérieur.
La capacité d’accueil importante de Saujon, hôtels, campings, chambres d’hôtes, locations saisonnières, restaurants, facilitera l’organisation de votre séjour.
Les équipements touristiques et culturels, les animations de la ville, le centre piétonnier, la tranquillité des bords de Seudre, un office de Tourisme dynamique, autant d’atouts qui nous font apprécier Saujon toute l’année.

Saujon et la Seudre

La Seudre, que l’on dit être le plus petit fleuve d’Europe, est un des charmes de Saujon. Saujon est le point de transition entre la Seudre maritime et la Seudre fluviale.
On s'en rend bien compte quand on emprunte la route de Saintes à Royan et que l'on franchit sur la déviation de Saujon, le pont sur la Seudre avec la vue du port de Ribérou sur la gauche. C'est là qu'on voit d'un coup d'oeil si la marée est haute ou basse, la mer est proche!

A Saujon, au port de Ribérou, le pont à écluses marque la séparation des eaux : douce vers l'amont, saumâtre vers l'aval dans le chenal jusqu’à l’Eguille et ensuite dans l’estuaire de la Seudre.
On désigne quelquefois Saujon par la belle expression de "cité à la rencontre des eaux contraires", eau salée et eau douce.

Saujon, le pont à écluses sur la Seudre en amont du port de Ribérou

La Seudre en amont du pont à écluses

L'Allée de la Taillée Verte sur la rive droite de la Seudre et la Rue de la Seudre sur la rive gauche sont deux voies très agréables qui, à partir du pont de la Route des Ecluses, conduisent au centre-ville de Saujon en suivant les bords de Seudre.

Saujon

Saujon

Saujon

Saujon

Saujon

Saujon, un centre ville animé

La place Denfert-Rochereau avec l'Hôtel de Ville et la Poste pratiquement face à face, a belle allure.
La rue Carnot est l’artère piétonne commerçante de la ville. Elle part de la place de la Mairie et de la Poste pour rejoindre la place de l’église.

Les ressources commerciales de Saujon sont nombreuses, tous les commerce sont représentés. Le marché, rénové, garde son architecture d’origine du début du XXème siècle. Il est ouvert tous les jours, mais est particulièrement animé le mercredi et le samedi.

La foire de Saujon, traditionnelle depuis deux siècles, a lieu le deuxième lundi de chaque mois. Saujon devient ce jour là un vaste lieu de commerces divers s’étendant rue Carnot, place de l’église, rue Pierre de Campet, et avenue Gambetta, nommée le plus souvent avenue de la gare.
La place Richelieu, vaste place en centre ville proche de la place de l’église, offre un stationnement facile.

Saujon
Saujon, place Denfert-Rochereau, la Poste et la rue Carnot sur la gauche

Saujon

Saujon, la rue Carnot

Saujon

Saujon
Saujon, église Saint Jean-Baptiste et Saint Martin

Saujon
Saujon, place du Général De Gaulle

Saujon
Saujon, le marché

Saujon
Saujon, place Richelieu, l'hôtel Le Richelieu et le restaurant Le Ménestrel

voir le site de l'hôtel Le Richelieu

voir le site du restaurant Le Ménestrel

Le port de Ribérou

Le port de Ribérou fut dans le passé un port très actif. C'était aussi un port sardinier et un port de pêche.
Aujourd’hui, à Ribérou, il reste le charme des installations portuaires anciennes, les façades de belles maisons, les cafés, la maison du milieu aquatique et de la pêche, le marché, et tout le bien de la flânerie, du bon vivre, des longues promenades en bord de Seudre.
Devenu un authentique petit port de plaisance, c'est un lieu vivant, attractif, animé, pêche en eau douce et en eau salée, carrelets, canoë-kayak,... et le point de départ de belles ballades, à pied ou en vélo, sur le chemin qui longe la Seudre.

saujon port de ribérou

saujon port de ribérou

saujon port de ribérou

saujon port de ribérou
Saujon, port de Ribérou, concert Un Violon dans la Ville, juillet 2018

saujon port de ribérou
Saujon, port de Ribérou, promenade sur la rive droite de la Seudre

La Maison du Milieu Aquatique et de la Pêche

Située à deux pas des écluses de Ribérou, la Maison du Milieu Aquatique et de la Pêche est un espace d'accueil et de renseignements sur la pêche, la Seudre et les milieux aquatiques.

saujon port de ribérou
La Maison du Milieu Aquatique et de la Pêche, sur le port de Ribérou

saujon port de ribérou

Le port de Ribérou, un peu d'histoire

saujon port de ribérou
Saujon, panneau explicatif sur l'histoire du port de Ribérou

Ne manquez pas de faire une pause dans votre promenade pour profiter des textes et images proposés sur les panneaux explicatifs du port de Ribérou.

"Quand Richelieu se rend maître entre 1630 et 1640, d’une grande partie des terres entre Brouage et Cônac ( en particulier Mortagne, Cozes, Saujon et Arvert), il avait l’intention de construire un canal entre la Gironde et la Seudre.
Ce canal devait permettre d’aller de façon sécurisée de Bordeaux à La Rochelle via Brouage.
Au centre du nouveau trafic envisagé, le port de Ribérou devait constituer une pièce maîtresse et Richelieu en tant que seigneur riverain, en escomptait de substantiels revenus. Le décès du Cardinal mit fin au projet.
Le 21 février 1823, l’administration fait réaliser un mémoire sur les travaux nécessaires au port de Ribérou. Le port et le canal sont alors comblés "et les bâtiments n’y arrivent plus qu’avec une peine infinie ".
Le 21 juin 1838 est promulguée la loi royale portant sur exécution des travaux du port.
Le 12 mai 1839, Jules Dufaure, enfant de Saujon, devient ministre des travaux publics, ce qui va accélérer la procédure.
Le 20 mars 1839, l’adjudication a lieu et les travaux semblent avoir commencé en juillet de cette même année.
Le 13 novembre 1842, les travaux sont terminés.
Le conseil municipal de Saujon se réunit spécialement afin de décider du nom que portera le quai du nouveau port.
Ce dernier se voit baptiser quai Dufaure en reconnaissance des travaux du port de Ribérou et des services multiples "qu’il a rendus à la commune qui l’a vu naître".
C’est bien évidemment Jules Dufaure qui présidera la cérémonie d’inauguration qui eut lieu le 20 novembre 1842.
Aussitôt mis à disposition du commerce, le mouvement de navigation s’accroît considérablement, permettant à des navires de 250 tonneaux de remonter jusqu’à Ribérou, ainsi qu’une multitude de petites embarcations venant journellement approvisionner le marché.
La plupart des grandes façades actuelles remontent au 19ème siècle et rappellent les heures fastes du commerce maritime et la présence d’importants négociants."

Ancien moulin, bassin de chasse et écluses

saujon port de ribérou
Saujon, panneau explicatif sur le fonctionnement et l'entretien du port de Ribérou

Ancien moulin, bassin de chasse et écluses, ce panneau répond à nos interrogations sur la vie du port face aux contraintes naturelles liées à sa position.

" En 1824, la commune procède à l’acquisition « des moulins à eau de Ribérou établis sur la rivière à l’entrée même du port.
L’année suivante, le moulin est transformé en écluse de chasse.
En 1847, le bassin de chasse est réalisé ainsi "qu’un barrage éclusé en tête de port", en remplacement de la petite écluse de chasse construite en 1825.
Dans les pleines mers de malines ordinaires, 30 000 mètres-cube d’eau salée étaient emmagasinés dans le bassin de retenue, qui permettaient de faire des chasses assez puissantes pour combattre, avec efficacité, l’envasement du port.
Les eaux douces de la partie supérieure de la Seudre contribuaient, d’une façon plus ou moins importante, à l’alimentation de ce bassin, selon les époques de l’année.
En 1865, on constata de graves désordres dans les maçonneries du barrage éclusé, les eaux s’étant frayé un passage dans les fondations de cet ouvrage. Les courants qui s’y produisaient étaient assez puissants pour chasser de leurs alvéoles les pierres de revêtement du radier.
Les chasses ont alors perdu considérablement de leur puissance et il fallut envisager la restauration de l’écluse.
Les travaux seront réalisés en 1898 et 1869.
Lors des crues de 1982 et 1994, les écluses ne permettent pas une évacuation efficace des eaux, entre deux marées. Leur réfection en 2008, permet de vider rapidement le bassin et de procéder à des chasses efficaces pour le désenvasement du port."

saujon port de ribérou

Saujon, station thermale réputée

Le thermalisme a été introduit à Saujon en 1860 par le docteur Louis DUBOIS.
L’établissement thermal est l’objet d’améliorations et d’agrandissements constants. La source des Chalets a reçu l’agrément du ministère de la santé en 1993.
Muni de tous les agencements physiothérapiques modernes, l’Etablissement offre aux curistes les meilleures conditions d’accueil, de confort, et de soins.
tous les renseignements sur le site des Thermes de Saujon

Le Train des Mouettes, de Saujon à La Tremblade

Un voyage inoubliable en locomotive à vapeur entre Saujon et La Tremblade avec arrêts à Mornac et Chaillevette. Le Train des Mouettes est idéal pour une ballade insolite en famille.

tout savoir sur le Train des Mouettes, horaires, tarifs,

logo twitter
logo facebook
you tube log
 
Première visite - qui sommes-nous
Repères géographiques
Comment venir
La Charente-Maritime
Le climat atlantique
Passages d'eau, bacs-ferry
Se loger Vacances et courts séjours
eldapi vacances
hotel Foncillon Royan
Royan hôtel Beau Rivage
cloq rgea île de Ré

restaurant Le Flandre St-Palais sur mer
hôtel Belle Vue Royan
hôtel François 1er Cognac
camping logis du breuin saint-augustin-sur-mer
camping les vignes saint-augustin-sur-mer

Le carnet d'adresses Premium BERNEZAC

Royan hôtel Beau Rivage

Les grandes destinations Séjours et Visites