accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
 
île d'Oléron, vue du haut du phare de Chassiron
Vous êtes ici: Accueil > Connaître > Les phares >phare de Chassiron
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 

L'île d'Oléron sur bernezac.com

> découvrir l'île d'Oléron

> Au temps où Oléron était une île

> Le phare de Chassiron

> La Cotinière

> Boyardville

> Fort-Boyard

> La bière des Naufrageurs

> Votre hébergement sur l'île d'Oléron

 
 
camping les cupressus Oléron
 
camping airotel ile d'Oléron
 
croisières alizé fort boyard ile d'aix

CHARENTE-MARITIME

LES INCONTOURNABLES

La Rochelle
La Rochelle

Royan Charente-Maritime
Royan

Rochefort
Rochefort

Saintes
Saintes

Cognac
Cognac

 

LES ILES

île de Ré
île de Ré

île d'Oléron
île d'Oléron

île d'Aix
île d'Aix

île Madame
île Madame

STATIONS BALNEAIRES

Chatelaillon-Plage
Châtelaillon-Plage

Fouras
Fouras

La Tremblade Ronce-les-Bains
La Tremblade
Ronce-les-Bains

La Palmyre Les Mathes
La Palmyre
Les Mathes

Saint-Palais_sur_Mer
Saint-Palais-sur-Mer

Vaux-sur-Mer
Vaux-sur-Mer

Royan Charente-Maritime
Royan

Saint-Georges-de-Didonne
Saint-Georges-de-Didonne

Meschers
Meschers

 
 

DANS LA GRANDE REGION

Bordeaux
Bordeaux

Poitiers
Poitiers

Niort
Niort

Marais Poitevin
Marais Poitevin

 
 
 

Le phare de Chassiron, île d'Oléron

Le Phare de Chassiron

Le phare de Chassiron, à l'extrémité ouest de l'île d'Oléron, fait partie de ces buts de promenade dont on ne se lasse pas, même si on n'en escalade pas les 224 marches à chaque passage.

Son environnement et les possibilités de promenade sur les falaises sont également toujours appréciés.

 

île d'Oléron, le phare de Chassiron

L'allée d'entrée au phare de Chassiron

 

La pointe de Chassiron, autrefois appelée "le Bout du Monde", est située sur la commune de Saint-Denis d'Oléron.

Le phare est facile à trouver et bien indiqué dès que l'on a franchi le viaduc de l'île d'Oléron.

En saison estivale, on a une première impression de fête foraine avec la présence de manèges et stands divers.

Il ne faut pas s'arrêter à cette impression et après les grands parkings, gratuits et bien aménagés pour faire face à l'afflux des visiteurs, on arrive vite à la belle perspective de l'allée qui conduit au phare.

Visite toute l'année

Le phare est ouvert toute l'année.

Pour information, accueil et visites, tél. 05 46 75 18 62

L'histoire du Phare de Chassiron

Un petit musée dans la salle près de l'entrée permet également de faire connaissance avec le phare de Chassiron.

Les panneaux sur l'histoire sont très clairs et pour les "scientifiques", l'évolution de la technologie des lampes et des optiques avec l'évocation de Fresnel est très intéressante.

Nous reprenons ci-dessous les textes des deux panneaux sur la construction du phare:

"Suite à une décision de Colbert, une première tour, haute de 33 mètres, est édifiée sur le site et achevée en 1685. Elle fonctionnera pendant 150 ans.

La première pierre de l'édifice actuel est posée le 4 septembre 1834. Il sera inauguré en décembre 1836.

Depuis, les équipements techniques ont évolué. En effet, le phare fonctionnera successivement à l'huile de colza, aux huiles minérales, au gaz d'acétylène, pour être enfin électrifié."

En ce qui concerne les matériaux,

"Si les pierres proviennent des carrières de Crazannes, en Charente-Maritime, le sable est extrait des dunes les plus proches. Le granit vient de Vendée.

Les bois de charpente sont composés de chêne de Hollande et de sapin rouge de Prusse ou de Finlande.

Le plomb provient de Hollande et le fer, destinée à la serrurerie, du Berry.

A l'origine, la tour est peinte en blanc. Par temps gris clair, elle se distingue difficilement de celle des Baleines (île de Ré) et un premier accident se produit en 1905. A la suite des réclamations successives des capitaines de navires, la décision de la peindre en noir et blanc est prise le 13 novembre 1925."

 

île d'Oléron, le phare de Chassiron en 1920

Le phare et le sémaphore de Chassiron en 1920, avant la décision de le peindre en noir et blanc.

 

La lanterne a été équipée en matériel électrique en 1930. Le phare de Chassiron est alors cerclé blanc et noir.

île d'Oléron, le phare de Charisson en 1957

Le phare de Chassiron en 1957

 

île d'Oléron, le phare et le sémaphore de Chassiron

Le phare et le sémaphore de Chassiron aujourd'hui

 

Un panorama exceptionnel

Après avoir monté les 224 marches ( c'est le chiffre indiqué sur le dépliant, je n'ai pas compté) qui conduisent au sommet, on débouche sur le balcon avec une superbe vue sur la côte est de l'île d'Oléron avec le fort Boyard au loin.

Le balcon circulaire offre ensuite un exceptionnel panorama sur les îles, la côte, la pleine mer et le Pertuis d'Antioche, ce bras de mer entre les îles de Ré et d'Oléron.

On voit très bien, à quelques centaines de mètres du phare en regardant vers la côte, la tour d'Antioche, balise qui signale les rochers.

Un dernier regard pour mettre en mémoire la géographie de l'île d'Oléron et on attaque la descente, mais la visite ne se termine pas à la dernière marche. Il ne faut pas quitter le phare sans visiter le petit musée dans la salle près de l'entrée.

Les Ecluses à poissons

On prendra le temps de se promener sur les falaises qui entourent le phare et de voir, à marée basse, les fameuses écluses à poissons, murs de pierre qui retiennent les poissons à marée descendante.

Saint-Denis par la Côte

En quittant le parking, rejoindre Saint-Denis d'Oléron en empruntant la petite route "Saint-Denis par la côte".

La route longe la côte ouest sur environ 5 km. Le vert des prairies et marais et le bleu de l'océan donnent une impression d'immensité particulièrement reposante.

L'île d'Oléron sur bernezac.com

> découvrir l'île d'Oléron

> Au temps où Oléron était une île

> Le phare de Chassiron

> La Cotinière

> Boyardville

> Fort-Boyard

> La bière des Naufrageurs

> Votre hébergement sur l'île d'Oléron