accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
 

Port Médoc, Le Verdon-sur-Mer
Port Médoc, Le Verdon-sur-Mer

Vous êtes ici: Accueil > Voir > estuaire de la Gironde > Port Médoc
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 

L'estuaire de la Gironde
sur bernezac.com

> découverte de l'estuaire de la Gironde

> Royan

> Saint-Georges-de-Didonne

> Meschers

> Talmont

> Saint-Seurin d'Uzet

> Mortagne-sur-Gironde

> Saint-Fort-sur-Gironde

> Port Maubert

> Port Conac

> port Vitrezay

> Blaye

> vignobles Côtes de Blaye et Côtes de Bourg

> circuit dans le Médoc

> balade en Pointe médoc

> visite à Port Médoc

> balade au phare de Richard

 
 
 
 
 
 
 
 

Port Médoc, Le Verdon-sur-Mer

Port Médoc est un port de plaisance récent situé sur la commune du Verdon-sur-Mer, sur la rive gauche de l'estuaire de la Gironde, près de l'embouchure et de la Pointe de Grave. Le port de plaisance Port Médoc a été inauguré en 2004.

La Pointe de Grave et le Verdon sont bien connus des touristes et vacanciers qui empruntent le bac Royan-Le Verdon pour traverser l’estuaire de la Gironde. L’appellation Médoc est bien connue des amateurs de vins et de tourisme vigneron. 

Les plaisanciers et propriétaires de bateaux sont évidemment les plus concernés et sont à même de juger les avantages de la position géographique de ce port et des prestations offertes par les gestionnaires.

Même si on ne s'intéresse qu'épisodiquement à la navigation et aux bateaux, on prendra beaucoup de plaisir à passer quelques heures à Port Médoc.

Port Médoc offre un nouveau but de promenade à tous ceux qui séjournent sur la côte médocaine et sur le littoral charentais. Le bac Royan-Le Verdon a son débarcadère tout proche.

 

Le Verdon-sur-Mer, terminal du bac-ferry Royan-Le Verdon

Le Verdon-sur-Mer, terminal du bac-ferry Royan-Le Verdon

 

Port Médoc, une marina très réussie

Port Médoc est situé dans un environnement attractif constitué par la forêt et les plages de sable.

Port Médoc est une marina avec des constructions basses faisant largement appel aux revêtements bois.

Tous les commerces sont disponibles sur place, ceux liés aux activités nautique mais aussi ceux pour la détente, restaurants, cafés avec terrasses donnant sur le bassin.

De larges esplanades pour se promener dans une impression de modernité et de confort.

Le bâtiment qui abrite la Capitainerie est exemplaire de l'architecture résolument moderne de Port Médoc.

 

Port Médoc, les bassins

Port Médoc, les bassins

 

Port Médoc, le bâtiment de la Capitainerie

Port Médoc, le bâtiment de la Capitainerie

> présentation de Port Médoc et infomations pratiques pour les plaisanciers

 

Port Médoc, lieu de mémoire

En s'approchant de la Capitainerie, on remarque sur le mur côté bassin de l'édifice un panneau qui rappelle un fait de guerre de décembre 1942 qui a marqué l'estuaire. Cette plaque réalisé par l'Association Frankton Souvenir  rend un émouvant hommage aux membres du commando de l'opération Frankton:

port médoc, opération Frankton"Dans la nuit du 7 au 8 décembre 1942, un commando de dix Royal Marines britanniques sous le commandement du Major Hasler RM est mis à la mer à 19h35 au large de Montalivet par le sous-marin HMS TUNA (Lieutenant Commander Raikes DSO RH, 28 ans). Ils pagaient par équipage de deux à bord de cinq kayaks d’assaut chargés à ras bord pour une opération à très haut risque contre des cargos armés allemands à quai à Bordeaux et Bassens. A 23h50, ils affrontent les remous du Banc des Olives. Peu après, dans les vagues des hauts fonds du Gros Terrier, le contact est perdu avec le kayak Coolfish (Sergeant Wallace RM, Marine Ewart). On saura après la guerre que ses occupants, jetés à la mer, ont été capturés à la Pointe de Grave, puis fusillés après interrogatoires dans la nuit du 11 décembre 1942 à Blanquefort. Un peu plus tard sur le Platin de Grave, les embarcations restantes affrontent à nouveau de violents et dangereux courants de marée.

C’est au tour du "Conger" de chavirer (Caporal Sheard RM et Marine Moffatt). Le Conger, irrécupérable, est sabordé. Les naufragés sont remorqués dans l’eau glacée par leurs camarades du "Catfish" (Major Hasler, Marine Sparks) et du "Crayfish" (Corporal Laver, Marine Mills) au prix d’efforts surhumains. En face du rivage de la plage de la Chambrette, à quelque centaines de mètres d’ici, vient le moment terrible pour le Major Hasler et pour les membres restants du commando, d’abandonner les deux hommes à leur sort pour poursuivre la mission vers Bordeaux.

Le Major Hasler et ses équipiers, sans illusions sur les chances de survie des deux naufragés épuisés et glacés, disent un dernier adieu à ceux avec qui ils ont préparé cette mission dans l’enthousiasme de leurs vingt ans. Ils ne se reverront pas.

Le Caporal Sheard RM, noyé, sera porté disparu et le corps de Marine Moffat, également noyé, sera retrouvé sur la plage de Bois en Ré, le 17 décembre, ainsi que l’épave du Conger, elle aussi amenée par les courants à l’île de Ré.

Un peu plus tard, au passage du môle du Verdon, le contact sera perdu avec le "Cuttlefish" ( Lieutenant MacKinnon RM – Marine Conway). Le Major Hasler avec Mne Sparks et le Cpl Laver avec Mills atteindront Bordeaux et réussiront à endommager sérieusement cinq navires ennemis, mais seuls les deux premiers reverront l’Angleterre".

 

L'estuaire de la Gironde sur bernezac.com

> découverte de l'estuaire de la Gironde

> Royan

> Saint-Georges-de-Didonne

> Meschers

> Talmont

> Saint-Seurin d'Uzet

> Mortagne-sur-Gironde

> Saint-Fort-sur-Gironde

> Port Maubert

> Port Conac

> port Vitrezay

> Blaye

> vignobles Côtes de Blaye et Côtes de Bourg

> Soulac-sur-Mer

> circuit dans le Médoc

> balade en Pointe médoc

> visite à Port Médoc

> balade au phare de Richard