accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
Royan, affiche bains de mer belle epoque
Vous êtes ici: Accueil > Voir > Royan >La mode des bains de mer et la Belle Epoque
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 

Royan
sur bernezac.com

> la Grande Conche

> le front de mer

> Pontaillac

> l'église Notre-Dame

> le port

> le marché central

> les bains de mer et la Belle Epoque

> la reconstruction et l'architecture des années 50

> Festival Un Violon sur le sable

> le Musée de Royan

> de la Belle Epoque aux années 30 (cartes postales anciennes)

 
Royan hôtel Beau Rivage
 
OROT ABC Royan
 

 

Royan hôtel Foncillon face à la mer
 
Hôtel Belle-Vue Royan Pontaillac
 
Eldapi vacances campings
 
restaurant Le Flandre Saint-Palais-sur-Mer
 
palmyre loisirs
 
 
 
residence de Rohan, promotions
 
Residence Les Flots Saint-Palais-sur-Mer
 
 
 
 

Bernezac - liens Partenaires
Royan et à proximité

Hôtel Foncillon Royan
Une position unique à Royan dominant la baie et la Pointe de Grave, à 50 mètres de la plage.

Hôtel Atlantis Royan
Hôtel de charme à Royan, à 100 mètres de la grande plage, dans un quartier calme du centre-ville.

Hôtel Les Bleuets Royan
Face à la plage de Foncillon, à cinq minutes du centre ville et de la thalasso.

Hôtel Beau Rivage
face à la mer, plage de Foncillon et à proximité de l'embarcadère du bac Royan - Le Verdon.

Hôtel La Croisette Royan
à 200 mètres de la plage de Royan, à proximité de la gare SNCF, et des Jardins du Monde.

Hôtel Le Pasteur Royan
au coeur de Royan en centre ville dans un quartier calme très proche de la mer.

Hôtel Belle-Vue
situation exceptionnelle face à la magnifique plage de Pontaillac, entre le casino et le centre ville de Royan,

Hôtel Résidence de Rohan
Dans un cadre unique, à 3 km de Royan, accès direct à la plage.

Hôtel Le Richelieu
Le Richelieu à Saujon, à 10 minutes de Royan, a ré-ouvert en 2007 entièrement rénové.

Promenades en mer
au départ de Royan, littoral Royannais, phare de Cordouan, estuaire de la Gironde, phare de Cordouan

Camping L'Ecureuil
à Saint-Augustin-sur-Mer, entre Saint-Palais et La Palmyre, calme et familial.

Camping La Ferme
à Saint-Augustin-sur-Mer, entre Saint-Palais et La Palmyre, forêt et plage.

Camping Val Vert
Camping familial à Vaux-sur-Mer près de Royan, dans un cadre de verdure.

Le Logis Yukadi Villages
Yukadi Village Le Logis à Saint-Palais-sur-Mer. Parc aquatique, environnement naturel, forêt de pins.

Hôtel Résidence Les Flots
Saint-Palais-sur-Mer, toute l'année, chambres, studios, appartements.

Camping des Deux Plages
A proximité des plages et du centre, parfaitement intégré dans la station balnéaire de Saint-Palaissur-Mer.

Le Logis de Constantia
Chambres d'hôtes et restauration gastronomique,  près de Saint-Georges-de-Didonne et de Royan.

Domaine de Berthegille
Chambres d'hôtes et gîte rural à Sablonceaux en Saintonge Romane.

Le Tileuillé
Chambres d'hôtes à Sablonceaux dans un hameau proche de l'Abbaye.

Les Violettes de Malleville
Chambres d'hôtes, à 20 km de Royan, maison typiquement charentaise.

 
 
 

Royan, de la mode des bains de mer à la guerre 39-45 en passant par "La Belle Epoque" et les "années folles"

En un siècle et demi, le bourg de Royan connaît un extraordinaire développement en tirant pleinement profit des opportunités offertes par l'évolution des modes de vie et des progrès économiques et techniques.

La mode des bains de mer

1815: La fin du Premier Empire

Après la fin du Premier Empire en 1815, c’est la Restauration avec les règnes de Louis XVIII jusqu’en 1824 et puis de Charles X jusqu’en 1830. 

C’est d’ailleurs dans le département, appelé Charente-Inférieure à l’époque, à l’île d’Aix, que Napoléon se livre aux Anglais le 15 juillet 1815.

En 1816, c'est la paix et le retour des immigrés d'Angleterre.

La mode des bains de mer arrive alors d’Angleterre où viennent d’apparaître les premières thérapies par l’eau de mer. Cette mode arrive en France par les plages du nord comme le montre cette carte postale colorisée de la plage de Boulogne-sur-Mer.

 

mode des bains de mer

La mode des bains de mer arrive à Boulogne-sur-Mer

 

Ce nouveau phénomène social est l'élément déclencheur qui va donner naissance à  la ville balnéaire de Royan.

Mais Royan serait peut-être passé à côté de la mode naissante sans les Bordelais!

Ce sont en effet des Bordelais qui sont séduits par les plages et le climat de Royan. Ils constituent à partir de 1816 les premiers estivants.

Ces estivants, peu nombreux, utilisent des gabarres à voile pour venir par la Gironde.

Le progrès technique va changer la donne en permettant la construction des des premiers bateaux à vapeur, à roues à aubes.

1818: Le bateau à vapeur "La Garonne" effectue le premier trajet Bordeaux - Royan

Ce bateau assure en été le service Bordeaux - Pauillac - Royan.

En 1820, un bateau plus grand, le Gironde, est lancé.

Le prix du trajet diminue et les estivants bordelais deviennent plus nombreux.

 

bateau Bordeaux Royan

Royan, départ du bateau pour Bordeaux

 

bateau Bordeaux Royan à la jetée de Royan

Royan, arrivée du bateau de Bordeaux à l'Estacade

 

1825: les premières cabines de bains

Les plages sont aménagée. Les historiens locaux nous apprennent qu'une douzaine de cabines de bains roulantes sont installées en 1925 sur la grande conche par une maison de Bordeaux.

 

Royan, bains belle epoque

Royan, la Grande Conche à l'heure du bain

 

1835: la concurrence d'Arcachon

Le site d'Arcachon qui est également apprécié pour son climat se développe rapidement suite à  la création de la ligne de chemin de fer Bordeaux-La Teste qui amène les Bordelais sur le bassin.

1844: ouverture des Néothermes, établissement hydrothérapique

Royan réagit en modernisant le port et en créant un établissement de médecine balnéaire.

1845:ouverture du premier casino

Le premier établissement équipé pour distraire les baigneurs est construit au bord de la conche de Foncillon.

1852: le Second Empire

Après la révolution de 1848 et la chute de Louis-Philippe, Louis Bonaparte devient Napoléon III en 1852. Le Second Empire durera de 1852 à 1870.

1856: début du lotissement de Pontaillac par le banquier bordelais Lacaze

Royan s’étend alors à l’ouest vers Pontaillac, toujours sous l’impulsion de riches Bordelais.

En vingt ans, la conche de Pontaillac passe d’un lieu désert à un endroit des plus chics.

On nous rapporte un commentaire de l'époque:

"Tout le monde va à Royan, mais tout le monde ne va pas à Pontaillac."

Des chalets et des castels se construisent sur les rochers face à la mer.

Sur la falaise latérale gauche de la plage, est édifiée en 1856, une énorme villa avec portique à colonnades et baies arrondies, remarquablement orientée à l’ouest face à la pleine mer.

Elle deviendra plus tard l’Hôtel du Golf qui restera un hôtel jusqu’à sa vente par appartements en 1965.

1875: Premier train de voyageurs en gare de Royan

Sous le Second Empire, la France se couvre de voies ferrées. En 1871, au début de la IIIème République, toutes les grandes lignes sont construites et les grandes villes de France reliées à Paris.

Le chemin de fer prend une part grandissante dans le développement économique et touristique du pays.

En 1875, Royan est raccordée à la ligne de chemin de fer Paris-Bordeaux par la Compagnie des chemins de fer de la Seudre.

L’événement est considérable pour Royan qui se rapproche ainsi de la clientèle parisienne.

La même compagnie ouvre également en 1875 la ligne Saujon-La Tremblade jusqu'au terminus de La Grève. Ce train a fonctionné jusque dans les années 1960 pour les marchandises. En période de fêtes de fin d’année, il devenait le "train des huîtres".

 

1885: inauguration du casino de Foncillon

Dès le début de la IIIème République, Frédéric Garnier devient maire et le restera de 1871 à 1905. Le développement de Royan à cette époque est son œuvre.

Un nouveau casino, le Grand Casino de Foncillon, est inauguré en 1885.

A cette époque, le casino est un élément fondamental pour l’image d’une station balnéaire.

Royan, casino de Foncillon

Royan, le casino de Foncillon

1890 - 1914: la Belle Epoque à Royan

Cette expression de la "Belle Époque" est en fait née après la première guerre mondiale pour désigner la période antérieure 1890-1914.

La réalité de cette période a sans doute été enjolivée à cause du traumatisme engendré par la guerre.

Nous avons de cette époque une image d'insouciance, d'optimisme, de progrès technique et de prouesses technologiques.

Si l’on en croit les souvenirs, il semble que la "joie de vivre" caractérisait la vie quotidienne.

Pendant ces années-là beaucoup de nouveaux lieux de distractions, comme les casinos, sont apparus.

Les images que nous avons de Royan à cette époque illustrent bien cet état d’esprit. 

La Belle Epoque revit chaque saison à Royan à travers les animations et festivités organisées par la dynamique association "Royan Capitale de la Belle Epoque".

1886: Emile Zola à Royan

La station est en vogue, Emile Zola vient pour la première fois à Royan en septembre 1886 et en devient ensuite un visiteur assidu. Il séjourne dans des villas, aujourd’hui disparues, situées sur le boulevard Frédéric Garnier actuel.

La petite histoire retient deux choses des séjours de Zola à Royan, son amour pour Jeanne, la lingère de son épouse, et sa découverte de la photographie. A partir de là, la photographie devient une passion pour Zola.

1890: Le tramway Decauville relie La Grande Conche et Pontaillac

En 1890, Frédéric Garnier fait installer le tramway à vapeur Decauville qui était en service sur le Champ de Mars à Paris pour l’exposition universelle de 1889.

Il relie d’abord le quartier du Parc de Royan à Pontaillac.

La ligne de tramway est ensuite prolongée pour relier Saint-Georges-de-Didonne, Saint-Palais-sur-Mer et la Grande Côte.

 

Royan, le tramway Decauville

Royan, la Grande Conche et le tramway Decauville

 

1895: ouverture du Casino Municipal, éclairage électrique

Le Maire Frédéric Garnier décide de faire construire un casino municipal pour concurrencer le casino de Foncillon. Le Casino Municipal, construit sur la Grande Conche et inauguré en 1895, est alors le plus grand de France.

 

Royan le casino municipal

Royan, le Casino Municipal et les Jardins

 

1899: Construction de la jetée

Du côté du port, la jetée coudée est construite en1899.

1899: Réduction de la durée du trajet en train depuis Paris

L'effet chemin de fer a un impact considérable sur la fréquentation de Royan par les "baigneurs". Le trajet en train depuis Paris se réduit de 9 heures à 8 heures puis 7 heures.

 

Royan sur l'océan affiche belle epoque

On voit fleurir les superbes affiches des compagnies de chemins de fer qui vantent les atouts de Royan avec les mots "Bains de Mer" omniprésents,

"Bains de Mer de Royan", "Bains de Mer de l'Océan", "Bains de mer les plus fréquentés, plus de 200 000 baigneurs les 2 dernières saisons",

"Royan sur l'Océan, Partout des arbres au bord de la mer",

"Splendides plages abritées par de profondes forêts de pins et de chênes, sans une dépression, sans un galet"

"Casino, jardin public, parc, concerts, régates, tir aux pigeons, fêtes nombreuses, chasse et pêche", "Hôtels et villas à tous les prix".

 

 

 

 

 

 

Ces affiches mettent évidemment également en avant les prestations des Compagnies.

Les Chemins de Fer de l'Etat, Compagnie Internationale des Wagons-lits et des Grands Express Européens annonce pour la saison d'été 1899 la mise en service du Royan Express, train de luxe de Paris à Royan, avec départ de la gare Montparnasse les lundis, mercredis et samedis avec le premier départ le 8 juillet.

Ce train dessert les gares de Chartres, Saumur, Niort, Saintes et Royan.

 

affiche train Royan belle epoqueLa Compagnie des Chemins de Fer de l'Etat et du Midi annonce ses trains rapides Paris - Royan en 7 heures, "trajet direct sans changer de voiture".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1910: l'aviation à Royan

La tradition aéronautique est très ancienne sur la côte. La première semaine de l'aviation a lieu à Royan en 1910. Un aviateur venu de Bordeaux se pose sur la plage de Pontaillac.

En 1911, c'est un autre aviateur qui pose son avion sur la Grande Conche de Royan.

A Saint-Palais-sur-Mer, la chapelle Notre-Dame-du Platin, construite en 1904, fut consacrée patronne des aviateurs pour marquer les exploits des premiers aviateurs.

Cette chapelle, proche du phare de Terre-Nègre à la sortie de Saint-Palais vers la Grande Côte a été récemment rénovée et mérite le détour.

Un aéro-club est construit en 1924 à Médis.

1920: "les années folles"

L'entre-deux guerres, de 1918 à 1940, est une période toujours marquée par les progrès techniques et notamment par le développement des transports individuels. La première moitié de la période a été appelée les "Années Folles".

Royan, station balnéaire, poursuit son développement.

De nombreux chalets et villas sont construits au milieu des pins, souvent avec des influences de styles régionaux comme le style basque.

Le littoral conserve encore aujourd’hui, un patrimoine architectural très varié de cette époque.
On peut voir de beaux exemples de ces villas avec clochetons et tourelles, datant de la fin du 19ème siècle aux années 1920-1930, en suivant le Boulevard Frédéric Garnier, le long de la Grande Conche

.

Royan, villas Belle Epoque

Royan, les villas du boulevard Frédéric Garnier

 

1930: ouverture du "Sporting" à Pontaillac

Le "Sporting" construit sur la plage de Pontaillac remplace l'établissement connu sous le nom de "La Restauration".

 

Royan Pontaillac la "Restauration"

Une caractéristique de la plage de Pontaillac est la présence du casino au milieu de la plage.

Le style de ce bâtiment, style carré en béton, nous fait croire que son architecture est celle des années 1950.

C’est faux, il date de 1930. Il remplaçait sur le même emplacement ‘’La Restauration’’.

A son ouverture, Il fut appelé le ‘’Sporting’’. On peut le voir sur les cartes postales anciennes des années 1930.

Il a traversé sans dommage le bombardement de Royan de 1945. Il a récemment fait l’objet de rénovation et c’est maintenant ‘’Le’’ Casino de Royan.

1937: Royan accueille le Tour de France cycliste

Royan accueille l'étape Bordeaux-Royan, 123 kms parcourus à la moyenne de 39,85 km/h.

Lé dérailleur est pour la première fois autorisé dans le Tour. Roger Lapébie est deuxième de l'étape de Royan et il gagnera ce Tour 1937.

Il y avait 98 partants et 46 classés à l'arrivée. Le Tour fera à nouveau étape à Royan en 1938 et 1939 (étapes La Rochelle-Royan et Royan-Bordeaux).

1939: Picasso à Royan

En 1939, avec le premier exode des Parisiens vers la province, Picasso arrive à Royan en septembre. Il a 58 ans. Il y passe une année entière. De chez lui, il voit le Café des Bains qu’il peint. Le tableau "Le café des bains" a été peint en août 1940 à Royan. Ce café était à l’emplacement actuel du restaurant la Siesta, à l’angle de l’avenue principale et de la rue conduisant au port.

 

Royan, le Café des Bains

Royan, le Café des Bains qui sera peint par Picasso

 

Royan sur bernezac.com

 

 

balade découverte de Royan

 

la plage de la Grande Conche

 

le front de mer

 

les ports, port de plaisance, port de pêche, bac-ferry Royan-Le Verdon

 

l'église Notre-Dame

 

le marché central

 

Pontaillac

 

le Musée de Royan

 

festival Un Violon sur le sable

 

la Reconstruction et l'architecture des années 50

 

les bains de mer
la Belle Epoque

 

Royan au temps des cartes postales anciennes

 

Talmont-sur-Girondebalades et sorties au départ de Royan