accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
 
marais poitevin, vache maraîchine
Vous êtes ici: Accueil > Connaître > Marais Poitevin > Repères
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 

Le Marais Poitevin sur bernezac.com

> Introduction

> Marais Poitevin, repères

> Circuit découverte

> Coulon, capitale de la Venise Verte

> Arçais

> Promenade en barque

> Informations pratiques

 

CHARENTE-MARITIME

LES INCONTOURNABLES

La Rochelle
La Rochelle

Royan Charente-Maritime
Royan

Rochefort
Rochefort

Saintes
Saintes

Cognac
Cognac

 

LES ILES

île de Ré
île de Ré

île d'Oléron
île d'Oléron

île d'Aix
île d'Aix

île Madame
île Madame

STATIONS BALNEAIRES

Chatelaillon-Plage
Châtelaillon-Plage

Fouras
Fouras

La Tremblade Ronce-les-Bains
La Tremblade
Ronce-les-Bains

La Palmyre Les Mathes
La Palmyre
Les Mathes

Saint-Palais_sur_Mer
Saint-Palais-sur-Mer

Vaux-sur-Mer
Vaux-sur-Mer

Royan Charente-Maritime
Royan

Saint-Georges-de-Didonne
Saint-Georges-de-Didonne

Meschers
Meschers

 
 

DANS LA GRANDE REGION

Bordeaux
Bordeaux

Poitiers
Poitiers

Niort
Niort

Marais Poitevin
Marais Poitevin

 
 
 

Le Marais Poitevin, deuxième plus grande zone humide de France

Le Marais Poitevin est l'une des rares zones humides de France. Après la Camargue, c'est la deuxième plus grande zone humide de France.

Le Marais Poitevin s'étend sur 70 km d'est en ouest, de Niort à l'Océan. Cette zone concerne 75 communes, deux régions, Poitou-Charentes et Pays de Loire, 3 départements, Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Vendée.

Les "Marais Poitevins" s'étalent de Niort dans les Deux-Sèvres, à la Baie de l'Aiguillon en Vendée, en faisant un petit détour par la Charente-Maritime.

Le Marais Poitevin couvre au total environ 100 000 hectares.

La Sèvre Niortaise, fleuve côtier, est la principale artère hydraulique qui alimente le marais.

La Sèvre Niortaise à Niort

Niort, la Sèvre Niortaise

La Sèvre Niortaise

La Sèvre Niortaise est un fleuve côtier qui prend sa source près de Sepvret dans les Deux-Sèvres, traverse Niort, puis descend dans le marais poitevin dont elle forme la principale artère hydraulique, pour finir par se jeter dans l'Océan Atlantique dans l'anse de l'Aiguillon en face de l'île de Ré (source Wikipedia).

Elle a donné son nom au département des Deux-Sèvres avec la Sèvre Nantaise. La rivière La Vendée est un affluent de la Sèvre Niortaise sur sa rive droite.

La Sèvre Niortaise a une longueur de 160 km. Elle rejoint l'Atlantique dans la baie de l'Aiguillon à Charron (Charente-Maritime).

La Sèvre Niortaise est ouverte à la navigation des plaisanciers. Si vous souhaitez naviguer sur la Sèvre Niortaise, vous trouverez toutes les informations sur le site de la Direction Départementale des Territoires des Deux-Sèvres

 

La Sèvre Niortaise à Charron

La Sèvre Niortaise, fleuve côtier, se jette dans l'Atlantique à la baie de l'Aiguillon à Charron (Charente-Maritime).

Marais mouillé, marais desséché, marée maritime

Les "Marais mouillés" couvrent 30 000 hectares de zones inondables. Ils doivent leur nom au fait qu'ils constituent les zones d'épandage des eaux des crues des rivières. La partie située entre Niort et Maillé est surnommée "La Venise Verte". La nature y est la maîtresse et elle est encore très préservée.

Les "Marais desséchés" sont en fait un ensemble de polders de culture et d'élevage.

 

marais poitevin, marais mouillés et marais desséchés

Marais Poitevin, marais mouillés et marais desséchés

Le marais maritime et la Maison de la Baie du Marais Poitevin à Esnandes

Le marais maritime est constitué par la baie de l'Aiguillon, ce qui reste du grand golfe marin.

Le choix d’Esnandes pour la réalisation de la Maison de la Baie du Marais Poitevin est particulièrement judicieux. Esnandes marque en effet le début du Marais Poitevin à partir du littoral.

>> en savoir plus sur Esnandes, la baie de l'Aiguillon et la Maison de la Baie du Marais Poitevin

La longue histoire du Marais Poitevin

A l'origine, le golf des Pictons s'étendait jusqu'à Niort, avec des îlots calcaires. La mer s'est retirée et le golfe s'est comblé d'alluvions.

Le marais est artificiel et ce que l'on connaît aujourd'hui est le résultat de 10 siècles d'aménagements.

Ce sont des moines qui à partir du 11ème siècle ont entrepris des travaux pour drainer les terres, permettre aux eaux pluviales de s'évacuer, et qui ont creusé tous les canaux pour baisser le niveau des eaux , limiter les inondations et récupérer des terres pour les cultiver.

Les travaux des moines ont été interrompus par la guerre de 100 ans et les guerres de religion. Sous Henri IV, les travaux reprennent avec l'aide des Hollandais, et continuent jusqu'à la fin du 18ème siècle. La tradition dit que le nom de Marais Poitevin vient du fait que les moines venaient de Poitiers.

On est frappé par le tracé des canaux qui ne sont pas rectilignes, qui ont beaucoup de virages. L'explication généralement avancée, est que cette conception était de nature à ralentir les courants.

Le réseau hydraulique du Marais Poitevin

Le réseau hydraulique du Marais Poitevin, canaux, conches, rigoles, fossés, écluses, biefs, est impressionnant par sa taille et son apparente complexité.

marais poitevin, la concheLa conche est un petit canal, c'est la plus typique avec sa voûte de verdure, ses méandres et ses alignements de frênes têtards.

Pour l'anecdote, la conche du Marais Poitevin n'a rien à voir avec la conche du littoral Royannais, nom donné à une plage abritée entre deux falaises.

Les conches portent des noms liés à la petite histoire locale.

Entre Coulon et La Garette, entre la Sèvre et la Grande Rigole, on trouve de nombreuses conches, la conche du Marais Chalmont, la conche des Grands Bois, la conche du Bis Main, la conche de Maître Jean, la conche des Cabanes,...

La rigole a un tracé plutôt rectiligne, une profondeur plus importante. Elle facilite l'écoulement des eaux.

Les fossés délimitent les parcelles et constituent des clôtures naturelles. Ils sont très nombreux car les parcelles sont petites. 

 

 

 

 

marais poitevin, une conche typique

Une conche typique du Marais Poitevin

Les arbres du Marais Poitevin

Les frênes têtards et les peupliers sont les deux types d'arbres les plus répandus dans le Marais Poitevin.

Les frênes têtards sont des arbres periodiquement étêtés pour exploiter les branches. Ils se présentent avec une touffe de branches au dessus du tronc.

Pour les peupliers, le "blanc du Poitou" est l'espèce la plus répandue.

 

marais poitevin, frênes têtards et peupliers

Les chênes têtards bordent la parcelle côté canal et les peupliers sont côté prairie

 

marais poitevin, racines d'un frêne têtard

Un chêne têtard et son réseau de racines

 

marais poitevin, alignement de peupliers

alignement de peupliers dans le Marais Poitevin

Le Marais Poitevin sur bernezac.com

> Introduction

> Marais Poitevin, repères

> Circuit découverte

> Coulon, capitale de la Venise Verte

> Arçais

> Promenade en barque

> Informations pratiques