accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
La Tremblade
La Tremblade, la grève à marée haute
Vous êtes ici:Accueil > Voir > La Tremblade
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 
croisières alizé fort boyard
 
camping la clairiere ronce-les-bains
 
 
actv loisirs les pins ronce
 
 
camping airotel ile d'Oléron
 
 
residence de Rohan, promotions
 
Eldapi vacances campings
 
 
Royan hôtel Beau Rivage
 
Royan, hôtel Foncillon
 
 
Hôtel Belle-Vue Royan Pontaillac
 
camping-village yukadi le logis
 
restaurant Le Flandre Saint-Palais-sur-Mer
 
palmyre loisirs
 
 
camping l'océan île de ré
 
Residence Les Flots Saint-Palais-sur-Mer
 
 
 

La Tremblade

La Tremblade, incontournable étape du tourisme ostréicole dans le bassin de Marennes-Oléron, à proximité des grandes stations et plages, Royan, Saint-Palais-sur-Mer, La Palmyre, l’île d’Oléron,…

La Tremblade, c'est un port ostréicole mais aussi une ville animée toute l'année et une destination vacances et courts séjours.

Le chenal et le port ostréicole de La Grève, la Seudre, les marais, les plages de Ronce-les-Bains, la Côte Sauvage et ses immenses plages, la forêt de La Coubre, le phare de La Coubre, chacun y trouve son bonheur...

L’origine de La Tremblade

Pour l’anecdote, nous vous livrons une explication que nous avons relevée dans des articles publiés sur La Tremblade.

Pour certains, le nom de La Tremblade viendrait du nom d’un ancien village, Trembledam. Pour d’autres, le nom viendrait de la tremblote provoquée par la fièvre chez les personnes atteintes du paludisme, fréquent dans ces marais insalubres. Enfin, le nom viendrait du trembles, arbres d'une forêt du Moyen-Âge...

Par ailleurs, la commune a été appelée “la Réunion sur Seudre” pendant la Révolution.

 

La Tremblade, Office de Tourisme

La Tremblade, Office de Tourisme, la flèche du clocher en arrière plan

 

La Tremblade, l'église du Sacré Coeur

La Tremblade, l'église du Sacré Coeur, style néo-gothique, , édifiée à partir de 1880

Le port de La Tremblade

Au premier abord, on peut être surpris par la configuration du port de La Tremblade qui n'est pas celle d'un ou plusieurs bassins mais celle d'un long chenal avec accès et appontements sur les deux rives.

Le port de La Tremblade commence pratiquement en ville par le chenal en courbe appelé le chenal de l'Atelier. Ce chenal communique avec la Seudre en s'élargissant progressivement sur environ deux kilomètres. Cette partie est connue sous le nom de Chenal de La Tremblade ou Grand Chenal, ou "La Grève" pour la partie la plus proche de la Seudre.

 

La Tremblade, canal

La Tremblade, le chenal de l'Atelier, à la sortie de la ville en direction de La Grève

 

La Tremblade, chenal de l'Atelier à marée basse,  le bateau de pêche "LE VIEUX REMEDE” construit en 1929 à Marennes.

La Tremblade, les coureauleurs trembladaisLes Coureauleurs Trembladais

Port de La Tremblade

"Faire revivre la tradition maritime des vieilles coques à voiles auriques et avirons pour la conservation du patrimoine local maritime saintongeais et transmettre les gestes et les manœuvres de ce type de navigation."

 

 

La Tremblade, le P'tit Falot

La Tremblade, chenal de l'Atelier à marée basse,  le sloop ostréicole "P'tit Falot” construit en 1964 à Marennes.

 

La Tremblade, bateau de pêche Guide Me

La Tremblade, chenal de l'Atelier à marée basse, bateau de pêche "GUIDE ME” construit en 1968 à Royan.

 

La Tremblade tiot alibot

La Tremblade, chenal de l'Atelier à marée basse, bateau de plaisance "TIOT GALIBOT” construit en 1962.

 

La Tremblade, chenal de L'Atelier

La Tremblade, chenal de l'Atelier à marée basse, vue en direction de la Seudre

La Tremblade, grand centre ostréicole du bassin de Marennes-Oléron

La Tremblade et son port de La Grève sont amarrés sur la rive gauche de l’estuaire de la Seudre, proche de l’embouchure et du pertuis de Maumusson, bras de mer entre le continent et l’île d’Oléron.

Une balade à La Tremblade est idéale pour tous ceux qui souhaitent profiter de leur séjour en Charente-Maritime, pour faire connaissance avec le monde de l’huître.

Pour les habitués de la région, on a toujours une bonne raison d’aller à La Tremblade. On y va pour se promener, déjeuner, dîner, en toute simplicité.

On y va pour acheter chez son ostréiculteur préféré, fines de claires, spéciales, ou pousses en claires à la saison.

Le chenal et le port de la Grève

En arrivant à La Tremblade, suivre les panneaux "Le Port, La Grève".

En général, pas de problème de stationnement, on peut aller jusqu’à l’extrémité de la route qui longe le chenal et stationner sur le petit parking près de la jetée d’embarquement, ou bien laisser la voiture quelques centaines de mètres avant, sur les côtés de la route.

Le chenal perpendiculaire à La Seudre constitue l'axe de vie du port ostréicole. Son animation, sur l'eau comme sur ses rives, tranche avec le calme, la quiétude des marais environnants et des bords de la Seudre.

Le chenal est un spectacle permanant dans un décor renouvelé à chaque marée.

Il ne faut surtout pas se contenter d'une seule balade à La Grève, on risque de manquer soit la marée haute, soit la marée basse.

On imagine mal en voyant le faible courant d'eau qui serpente dans la vase à marée basse, que quelques heures plus tard, le chenal sera plein et que par forte marée, le flot ira jusqu'à envahir les bancs des ostréiculteurs proches de la Seudre.

La Grève, tout ce qui fait le charme et le pittoresque d'un port ostréicole

Un port ostréicole peut apparaître en première impression comme un bric-à-brac, un entassement d'éléments hétéroclites. Ce désordre apparent contribuent largement au charme et au pittoresque des installations ostréicoles.

Ce ne sont que tas de coquilles d’huîtres, ferrailles rouillées, grandes poches en plastique noir, pieux plantés dans la vase, herbes folles, pontons en bois qui donnent l’impression d’être prêts à céder sous le premier pas, chalands ou "plates" des ostréiculteurs, bateaux de plaisance modernes, vieux gréements…

Tout cela sous l’œil des fameuses cabanes ostréicoles alignées le long du chenal, sur la rive opposée à la route et orientées vers le soleil couchant.

En fait, tous ces éléments ont en commun leur contribution à la culture et à la commercialisation de l’huître, la célèbre Marennes-Oléron.

Ils constituent un paysage unique, d’une grande harmonie malgré la grande diversité de ses composantes.

 

La Tremblade, le Grand Chenal à marée haute

La Tremblade, le Grand Chenal à marée haute

 

La Tremblade, le Grand Chenal, forte marée haute

La Tremblade, le Grand Chenal, forte marée haute

 

La Tremblade, le Grand Chenal, sortie sur la Seudre

La Tremblade, le Grand Chenal, sortie sur la Seudre

Les cabanes ostréicoles à La Tremblade

Les cabanes ostréicoles alignées sur la rive droite du chenal, côté opposé à la route, constituent un élément essentiel du patrimoine et un symbole de La Tremblade.

Certaines de ces cabanes traditionnelles sont toujours utilisées par des ostréiculteurs pour les opérations de détroquage et de tri. C’est un plaisir pour l’œil, c’est un thème inépuisable pour les photographes amateurs ou confirmés.

Sur la rive opposée du chenal, sur la gauche de la route en allant vers la jetée, on trouve les installations modernes des ostréiculteurs, bâtiments qui abritent les activités de tri, préparation, conditionnement, expédition des huîtres.

La période de fin d'année y est particulièrement active avec les camions qui viennent prendre livraison des huîtres qui donneront du goût à nos fêtes de fin d'année.

Ce qui est remarquable, c'est que ces établissements modernes sont toujours appelés "cabanes" par les ostréiculteurs.

Si par exemple, vous faites connaissance avec un producteur vendant ses huîtres sur un marché de la région, il vous dira "passez me voir à la cabane"!

C'est subjectif, mais les huîtres achetées à la "cabane" prennent une saveur toute particulière! La conversation qu'on a pu avoir à cette occasion avec le producteur y est sans doute pour beaucoup.

 

La Tremblade, cabanes ostréicoles

 

La Tremblade, cabanes ostréicoles et chaland sur le Grand Chenal

 

La Tremblade, cabanes ostréicoles au soleil déclinant

 

La Tremblade, la cabanes ostréicole à l'écusson

La Tremblade, la cabane ostréicole à l'écusson

 

La Tremblade, la cabane ostréicole en bord de Seudre

 

La Tremblade, forte marée à La Grève

La Tremblade, fort coefficient de marée

La Tremblade, soirées d’été à La Grève

En fin de journée, avant la nuit, le soleil couchant met en valeur les couleurs des cabanes ostréicoles. Puis la nuit tombée, ce sont les éclairages judicieusement mis en place par la ville qui prennent le relais du soleil pour faire apparaître les cabanes, le chenal, les bateaux sous des lumières et des formes nouvelles.

Et avec un peu de chance, vous verrez la lune se lever majestueusement au dessus de la ligne des cabanes.

Une soirée en famille, entre amis, promenade agrémentée d’un dîner éclade de moules, huîtres,… sera sans aucun doute un de vos meilleurs souvenirs de vacances dans la région.

 

La Tremblade, nuit sur La Grève

La Tremblade, nuit d'été sur La Grève

cabane La Tremblade, nuit sur La Grève

 

La Tremblade, soir de novembre sur La Grève

La Tremblade, soir de novembre sur La Grève

 

L'origine de la couleur des cabanes ostréicoles de La Tremblade ?

Réponse dans cet extrait de l’émission Des Racines et Des Ailes « Des Charentes au Poitou » diffusée le 24/04/2013 sur France 3.

 

 

Restaurants, dégustations d’huîtres et de moules

A La Tremblade, on a le choix pour déjeuner, dîner, déguster à toute heure.  Les restaurants traditionnels spécialisés fruits de mer et poissons, ouverts toute l’année pour certains, offrent plats et service de qualité avec des menus et des cartes à tous les prix et pour toutes les occasions.

Les restaurants dégustation moules et huîtres tenus par des familles d’ostréiculteurs et ouverts pendant la saison d’été, mettent en avant les spécialités charentaises comme la l'éclade de moules, c'est spectaculaire et excellent, à goûter absolument.

 

La Tremblade, éclade de moules

La Tremblade, éclade de moules

La Tremblade, éclade de moules

La Seudre à La Tremblade

On longera le chenal pour arriver à la jetée sur la Seudre. De la jetée, on a une très belle vue, toujours différente en fonction de la marée, de la saison, de l'heure dans la journée, du ciel... et du trafic des chalands sur la Seudre.

La vue s'étend sur la gauche vers l'embouchure de l'estuaire de la Seudre et son viaduc, l'île d'Oléron et le pont en arrière-plan, en face la rive droite de la Seudre avec Marennes et son clocher dominant toute la région, et vers la droite la Seudre en amont en direction de Chaillevette.

 

La Tremblade, l'embarcadère sur la Seudre, vue vers l'aval et le pont de la Seudre.

La Tremblade, l'embarcadère sur la Seudre, vue vers l'aval et le pont de la Seudre.

 

La Tremblade, vue vers l'aval et le pont de la Seudre, avec le pont d'Oléron en arrière-plan sur la droite.

La Tremblade, vue vers l'aval et le pont de la Seudre, avec le pont d'Oléron en arrière-plan sur la droite.

Le viaduc de la Seudre

La Tremblade est également le point de départ du viaduc de la Seudre qui permet de rejoindre la rive droite de l’estuaire de la Seudre et Marennes. Le viaduc de la Seudre a été mis en service en 1972. Il y avait précédemment un service de bac entre La Tremblade-La Grève et Marennes-La Cayenne.

Ce viaduc "rapproche" les deux rives tant au plan physique qu'état d'esprit et contribue à l'unité du bassin de Marennes-Oléron.

En franchissant le viaduc, on a un panorama unique sur la Seudre et les parcs à huîtres. Si on y passe au moment des marées, le spectacle s'anime avec les mouvements des innombrables chalands, les "plates" utilisés par les ostréiculteurs pour se rendre travailler sur les parcs à huîtres.

Promenades en mer

A l'embarcadère près de la jetée, les Croisières Alizé proposent des promenades en mer vers l'île d'Oléron, l'île d'Aix, Fort Boyard.

 

> tous les renseignements sur le site des Croisières Alizé

 

 

 

 

 

 

La Tremblade, croisières Alizé, promenades en mer

La Tremblade, embarcadère de La Grève, promenades en mer

Ronce les Bains

Ronce-les-Bains est la station balnéaire historique de la commune de La Tremblade. Ronce les Bains est une station de vacances pleine de charme, dans les pins, avec de superbes plages face à l'île d'Oléron et face à l'Océan.

Les plages de Ronce-les-Bains, ce sont 25 kilomètres de sable fin, des plages qui portent des noms chargés d'histoire et de tradition, le Mus de Loup, la Cèpe, le Galon d'Or, l'Embellie, la Pointe Espagnole, la Côte Sauvage.

 

Ronce-les-Bains

Ronce-les-Bains

 

CAMPING ACTIV' LOISIRS LES PINS - RONCE-les-BAINS

Activ Loisirs camping Ronce les BainsLe camping ACTIV' LOISIRS LES PINS est remarquablement situé à Ronce-les-Bains. Il est reconnu pour son accueil et la qualité de ses équipements et de ses prestations.

Un large éventail d' animations est proposée aux enfants, jeunes et adultes.

Activ' Loisirs Les Pins
16 Avenue Côte de Beauté
Ronce-les-Bains
17390 La Tremblade
tél. 05 46 36 07 75
> visitez le site du Camping Actic'loisirs Les Pins

Pour venir à La Tremblade et à Ronce-les-Bains

Au départ de Royan, il y a deux choix pour se rendre à La Tremblade, la voie directe ou la voie touristique.

Par la route la plus directe, La Tremblade est à 25 km de Royan. Sortir de Royan par la D733 direction Rochefort; après 6 km, au rond-point de Saint-Sulpice de Royan facilement reconnaissable par les installations des Caves de Didonne, prendre la D14, direction La Tremblade.Si on veut aller directement au port ostréicole, prendre sur la droite la direction Le Port, La Grève, en entrant dans le centre de La Tremblade.

Par la voie touristique, aller de Royan à La Palmyre et prendre la D25, direction Phare de La Coubre, Ronce-les-Bains. Cette magnifique route fait traverser toute la forêt de La Coubre et offre de beaux points de vue sur la forêt et l'océan.

 

train des mouettesLe Train des Mouettes

Un voyage inoubliable en locomotive à vapeur entre La Tremblade et Saujon avec arrêts à Mornac et Chaillevette. Le Train des Mouettes est idéal pour une ballade insolite en famille. La locomotive à vapeur Schneider 030 T qui tracte le train date de 1891.

> tout savoir sur le Train des Mouettes, horaires, tarifs, idées de balades

 

Office de Tourisme

1 boulevard Pasteur

17390 LA TREMBLADE

Tel. 05 46 36 37 71

contact@latremblade.fr

www.latremblade.fr

 

Bureau d'Information Touristique

Place Brochard

Ronce-les-Bains

Tél. 05 46 36 06 02

> voir les horaires d'ouverture

 

en savoir + sur les huîtres et l'ostréiculture Marennes-Oléron

Vous aimez les huîtres, nous vous proposons des idées de balades, ports ostréicoles, circuits de visite,...Profitez de votre séjour dans la région pour approcher le monde passionnant de l'ostréiculture du bassin de Marennes-Oléron.

 

huitres logo

les huîtres

ostréiculture logo

l'ostréiculture

huitres panier

bonnes adresses

Marennes, cité de l'huître

La Tremblade

Marennes port de La Cayenne

Bourcefranc Le-Chapus

Chaillevette

Mornac-sur-Seudre

L'Eguille-sur-Seudre

l'estuaire de la Seudre