Bernezac.com - Côte Atlantique, Charente-Maritime
 le marais de Brouage

Utilisez la fonction [imprimer] de votre navigateur

Une dizaine de kilomètres dans le marais de Brouage, une balade inoubliable...

A partir de Marennes, prendre vers le nord la D3 direction Hiers et Brouage.
Après environ 3 km, à l’entrée du village de Hiers, au niveau de l’église, laisser à gauche la route directe pour Brouage et traverser le bourg de Hiers pour continuer sur la D238.

On découvre un paysage de marais typique, on longe les canaux au milieu des prés salés. Après environ 3 km sur cette D238, prendre à gauche une petite route très calme. Attention à ne pas la manquer car le panneau Brouage n’est pas évident à apercevoir. Cette petite route conduit à Brouage.

Chaque virage sur ces petites routes sinueuses apporte un nouvel émerveillement. C’est le paradis des hérons, aigrettes, cigognes,…
A un moment, sur votre droite, à faible distance d’un nid de cigognes en plein champ, près d’un petit pont sur un canal, vous trouverez un petit panneau d’information qui résume ainsi la richesse du marais :

‘Plus de 150 espèces d’oiseaux fréquentent les marais de Brouage. C’est un lieu de nidification, hérons cendrés, hérons pourprés, aigrettes.
Quant aux cigognes blanches, elles y nichent depuis 1978 aidées en cela par différents organismes, notamment le groupe ornithologique Aunis-Saintonge qui leur installent des nids artificiels.
Actuellement, 15 couples vivent sur le seul marais de Brouage.

Les passereaux sont également bien représentés avec des espèces rares comme les mésanges à moustaches. Tous trouvent là une nourriture abondante et les insectivores ne se privent pas de puiser dans le vaste réservoir offert par les lépidoptères, papillons, et les libellules. Les marais offrent donc un lieu privilégié au maintien et au développement de très nombreuses espèces et présentent un intérêt international car ils servent de halte à d’importantes populations d’oiseaux migrateurs.’

Les cigognes en Charente-Maritime

La cigogne, la cigogne blanche, est devenue depuis quelques années une attraction en Charente-Maritime.

Les couples installés dans le département dépasse largement la centaine.

La région arrive en seconde position après l'Alsace pour l'accueil des cigognes.

Promenez vous dans les marais, à pied, à vélo, en voiture et n'oubliez pas vos jumelles!

Notes

retour haut de page