accueil bernezac.com
Tourisme et Vacances sur la Côte Atlantique, Charente-Maritime, estuaire de la Gironde, Poitou-Charentes
voir faire connaître deguster se loger
île d'Aix, les phares et fort de la Rade
Vous êtes ici: Accueil > Voir > île d'Aix
Vous appréciez bernezac.com? Suivez nous!
Twitter
facebook
you tube logo
 
 
camping airotel ile d'Oléron
 
croisières alizé fort boyard ile d'aix
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CHARENTE-MARITIME

LES INCONTOURNABLES

La Rochelle
La Rochelle

Royan Charente-Maritime
Royan

Rochefort
Rochefort

Saintes
Saintes

Cognac
Cognac

 

LES ILES

île de Ré
île de Ré

île d'Oléron
île d'Oléron

île d'Aix
île d'Aix

île Madame
île Madame

STATIONS BALNEAIRES

Chatelaillon-Plage
Châtelaillon-Plage

Fouras
Fouras

La Tremblade Ronce-les-Bains
La Tremblade
Ronce-les-Bains

La Palmyre Les Mathes
La Palmyre
Les Mathes

Saint-Palais_sur_Mer
Saint-Palais-sur-Mer

Vaux-sur-Mer
Vaux-sur-Mer

Royan Charente-Maritime
Royan

Saint-Georges-de-Didonne
Saint-Georges-de-Didonne

Meschers
Meschers

 
 

DANS LA GRANDE REGION

Bordeaux
Bordeaux

Poitiers
Poitiers

Niort
Niort

Marais Poitevin
Marais Poitevin

 
 
 
 
 

L'île d'Aix, dépaysement garanti

La dernière vraie île de Charente-Maritime, une petite demi-heure de traversée entre Fouras et l'île d'Aix.

île d'Aix carteSi vous séjournez dans la région, prévoyez de passer une journée à l'île d'Aix, la dernière vraie île de Charente-Maritime.

En effet, Oléron et Ré sont reliées au continent par des ponts et l'île Madame est accessible en voiture à marée basse.

On se rend à l'île d'Aix en empruntant le bac qui assure la liaison entre Fouras et le bourg situé au sud de l'île. On peut laisser la voiture à Fouras ou sur le parking gardé et payant aménagé à la Pointe de la Fumée.

 

Des services saisonniers de vedettes à partir de l'île d'Oléron, Boyardville, de l'île de Ré et de La Rochelle, permettent également de se rendre dans l'île.

Le succès touristique de l'île d'Aix est grandissant au point que les associations de protection de l'île s'en inquiètent.

Avec moins de 300 habitants permanents, la population passe à plusieurs milliers en été avec les résidences secondaires, les locations saisonnières et les touristes qui viennent y passer la journée.

Au coeur de l'archipel charentais

A l'île d'Aix, on est au centre d'une vue circulaire sur, dans le sens des aiguilles d'une montre, l'île Madame, l'île d'Oléron, le fort Boyard, le Pertuis d'Antioche, l'île de Ré, le pont de l'île de Ré, La Pallice, La Rochelle, la côte charentaise, la presqu'île de la Fumée, le fort Enet, Fouras et le fort Vauban, l'estuaire de la Charente.

La traversée Fouras - île d'Aix

Le Service maritime de l'île d'Aix assure toute l'année, la traversée entre Fouras-Pointe de la Fumée et l'île d'Aix avec deux bateaux, le "Pierre Loti" et "Ile d’Aix II".

Le bac transporte quelques véhicules utilitaires, mais on réalise tout de suite que l'on entre dans un monde pratiquement sans voitures. Les voyageurs avec leurs valises à roulettes, les résidents de l'île avec leurs petites remorques à deux roues pour les courses sur le continent, les vélos, les groupes de touristes d'un jour, rendent l'embarquement animé et pittoresque.

Informations pratiques pour les bacs Fouras-île d'Aix:

Parking gardé et payant aménagé à la Pointe de la Fumée à Fouras.

Il est à noter que les billets sont valables pour un aller Et retour. Nous n'avons pas à prendre de billet pour le retour.

Accès aux personnes à mobilité réduite.

Les horaires doivent tenir compte des heures de marée et nous vous suggérons de consulter les horaires pour l'organisaton de votre visite.

On peut réserver et acheter ses billets en ligne

> accès direct à la billeterie en ligne

> consulter et télécharger les horaires

> consulter les horaires des marées à l'île d'Aix

> site du Service maritime Ile d'Aix

 

bac Pierre Loti Fouras-île d'Aix

Traversée Fouras - île d'Aix, le "Pierre Loti", capacité 500 passagers

 

bac Pierre Loti ile d'Aix

Traversée Fouras - île d'Aix, le "Pierre Loti" à l'arrivée à l'île d'Aix

L'île d'Aix, à pied, à vélo, en calèche, ...

L'absence de circulation automobile donne une impression de dépaysement et de quiétude quand on débarque, qu'on franchit la porte à pont-levis et qu'on arrive sur la place d'Austerlitz, ancienne place d'Armes, espace herbeux et ombragée en montée douce vers le centre du Bourg.

Il est possible de louer des vélos dès l'arrivée au port ou dans le Bourg.

Des promenades en calèche sont proposées à partir de la place d'Austerlitz.

A chaque viste sur l'île d'Aix, nous aimons ...

... la variété des paysages

Pour une île de cette taille, 130 hectares, environ 3 km de long, 7 km de littoral, on est frappé par la variétés des paysages.

On y retrouve tous les paysages du littoral de Charente-Maritime, plages de sable, falaises, forêt de pins, tamaris, marais.

Une ferme biologique équilibre son activité avec différentes productions, maraîchage, élevage de chevaux porcherons, d'ânes du Poitou, de mulets...

Des ostréiculteurs assurent la production locale d'huîtres.

On dit qu'au début du 20ème siècle, il y avait 40 hectares de vigne.

Aujourd'hui, un domaine planté en Chardonnay et Merlot, a été relancé. La parcelle ne mesure qu’un demi-hectare, au lieu-dit Montrésor.

... le tour de l'île d'Aix

A pied, il faut compter deux à trois heures pour faire le tour de l'île en suivant le chemin côtier.

Il est toujours possible de prendre des chemins de raccourci si le temps manque ou si la fatigue se fait sentir.

En calèche, le petit tour de l'île avec commentaires dure une petite heure. C'est un moyen très agréable d'avoir une vue générale des paysages de l'île, notamment si c'est votre première visite à Aix.

... flâner dans les rues du bourg

Prenez le temps de flâner dans les rues pavées avec les roses trémières le long des maisons et sur les trottoirs, les herbes folles qui poussent entre les pavés.

Visitez l'église, le musée de la maison de l'Empereur, le musée africain, la fabrique d'objets et de bijoux en nacre,…

 

île d'Aix, place d'Austerlitz

Ile d'Aix, la place d'Austerlitz, ancienne place d'Armes

 

île d'Aix, le village, rue Napoléon

Ile d'Aix, le village, rue Napoléon

 

île d'Aix, le village

Ile d'Aix, le village

 

île d'Aix, Maison de l'Empereur

Ile d'Aix, le village, la Maison de l'Empereur

 

île d'Aix, le tour de l'île

Ile d'Aix, le tour de l'île

L'île d'Aix, un peu d'histoire

Les forts militaires, les remparts, les portes à pont-levis, les douves remplies d'eau, les poudrières, la maison de Napoléon 1er témoignent du passé militaire et historique de l'île d'Aix.

Napoléon fait un premier passage en 1808 et décide de s'y faire construire une maison, la maison de l'Empereur, aujourd'hui musée.

Napoléon y revient en 1815 après Waterloo. Il passe ses trois derniers jours sur le sol français avant d'embarquer le 15 juillet 1815 pour Sainte-Hélène avec un de ses fidèles, le Général Gourgaud.

Actuellement, les deux rues principales qui partent de la place d'Austerlitz, sont la rue Napoléon et la rue Gourgaud.

On est confronté au passé militaire de l'île d'Aix dès le débarcadère.

A quelques dizaines de mètres du débarcadère, on passe la porte à pont-levis pour déboucher sur la place d'Austerlitz, espace herbeux en montée douce avant le bourg, ville fortifiée par Vauban, entourée de douves, remplies d'eau de mer, vidées et remplies lors des marées les plus hautes.

 

île d'Aix, porte fortifiée

Ile d'Aix, porte fortifiée et pont levis

 

Le Fort de la Rade

 

Le Fort de la Rade épouse les formes de la pointe sud de l'île d'Aix. On y accède à la sortie du débarcadère sur la gauche après le passage de la porte à pont-levis.

Les fortifications sont entourées de douves remplies d'eau. Il donne côté Est sur le port et côté Ouest sur une petite plage.

 

île d'Aix, douves

Ile d'Aix, Fort de la Rade, fortifications et douves

 

île d'Aix, Fort de la Rade, côté port

Ile d'Aix, Fort de la Rade, côté port

 

île d'Aix, fort de la Rade panneau

 

A l'entrée du Fort de la Rade, un panneau très bien fait nous résume son histoire.

Nous en reprenons ci-dessous le texte:

"Dès 1674, Colbert charge Vauban de la défense de l'île d'Aix.

Celui-ci juge nécessaire de fortifier la pointe Sainte-Catherine, au sud de l'île, afin de contrôler l'accès à la rade des vaisseaux ennemis.

Dès 1667 une commission des fortifications propose de construire, à la "tête" de l'île, un fort qui permettrait de réunir tous les magasins nécessaires à l'armement des navires. Il faudra cependant attendre 1691 pour que ce projet soit adopté.

1692-1704, le premier Fort de la Rade:

Après une rivalité avec l'ingénieur Ferry, le projet de Vauban fondé sur la création d'une grande tour centrale haute de  20 mètres, est finalement retenu.

Fin 1693, la construction du donjon, du pont de l'entrée, du parapet qui forme l'enceinte, d'une caserne, du môle de débarquement et du moulin à vent, est presque terminée.

En 1699 la tour centrale qui s'est effondrée est reconstruite. La même année sont réalisés les fossés, les fondations de la demi-lune et le tracé du bourg actuel.

Le système de défense mis en place à cette époque autour de la rade est efficace. Il dissuade les Anglais de débarquer sur l'île pendant près d'un demi-siècle.

1757, la destruction par les Anglais

Alors que des crédits viennent à peine d'être alloués pour restaurer le fort laissé cinquante ans sans entretien, une flotte anglaise dotée d'une vingtaine de vaisseaux et de plus de 10 000 hommes le bombarde, y crée de multiples brèches puis débarque et pille l'ensemble de l'île.

1778-1779, le fort en bois

Le marquis de Montalembert est requis pour défendre le plus rapidement possible l'île contre les Anglais. Il édifie, sur un plan en fer à cheval, un fort en bois. Mal adapté aux fortes intempéries, sa démolition sera décidée en 1783, parallèlement au départ de la garnison.

1810-1814, les grands travaux

A la suite de la destruction de l'escadre de Rochefort par les brûlots anglais dans la rade de l'île d'Aix, des travaux considérables sont engagés pour conforter les défenses de l'île. Face au Fort Boyard, le Fort de la Rade solidement reconstruit devient une véritable citadelle pour le bourg.

L'affaire des brûlots

Le 11 avril 1809, un convoi français prêt à appareiller pour les Antilles, attend en baie de Rochefort, quatre navires en retard. Les marins sont alors surpris par une importante flotte anglaise, qui les force à se réfugier en rade de l'île d'Aix.

Vers vingt heures, les Anglais lancent à la dérive plusieurs brûlots flottants, sortes de radeaux enflammés et chargés de poudre que le courant pousse comme prévu vers les coques françaises.

Paniqués, les Français coupent leurs amarres, mais le vent violent rejette leurs vaisseaux sur la côte, où quatre d'entre eux s'échouent. Les anglais en profitent pour bombarder et détruire la flotte immobilisée.

La suprématie maritime anglaise et la dramatique destruction de l'escadre par les brûlots, provoquent l'engagement d'importants travaux au Fort de la Rade mais marquent l’arrêt de ceux du Fort Boyard."

Le sentier touristique sur le sommet des remparts qui permet de faire le tour du fort.

La promenade sur le sommet des remparts du Fort de la Rade offre une belle vue circulaire sur la côte, l'île d'Oléron, les deux phares de l'île d'Aix, et le célèbre Fort Boyard, à environ 3 km.

Il est à noter que le Fort Boyard est cadastré sur la commune de l'île d'Aix.

Le Baron Gourgaud et la Baronne Eva, bienfaiteurs de l'île d'Aix

Le baron Napoléon Gourgaud était l'arrière-petit-fils du baron Gaspard Gourgaud, le Général qui embarque le 15 juillet 1815 pour Sainte-Hélène avec Napoléon.

Le baron et la baronne ont créé deux musées et développé le tourisme de l'île d'Aix.

Le baron Gourgaud est décédé en 1944 et la baronne, en 1959.

Pour en savoir plus sur ce couple extraordinaire et son action à l'île d'Aix, nous reprenons ci-dessous un article paru dans Sud-Ouest en 2008:

"Dans la liste des maires de l'île d'Aix depuis 1790, figure un certain Napoléon, élu de 1933 à 1937. Le baron Napoléon Gourgaud, arrière-petit-fils du baron Gaspard Gourgaud, général et compagnon de l'empereur à Sainte-Hélène.
Riche dandy, féru d'art, homme distingué au regard un peu triste, Napoléon Gourgaud était membre de la Société de sauvegarde de l'art français, fondée en 1921 par le duc de Trévise. À ce titre, il fut informé de l'état d'abandon dans lequel se trouvait l'île d'Aix depuis le départ des troupes militaires après la Première Guerre mondiale.

Cette année-là, pour la première fois, Napoléon Gourgaud débarque à l'île d'Aix avec sa femme, épousée en 1917, Eva Gebhart, plus âgée que lui d'une quinzaine d'années, richissime héritière américaine, une belle femme aux yeux très bleus. Il l'avait rencontrée au cours d'un voyage alors qu'elle sillonnait l'Europe, de palace en palace, avec sa mère.
À l'origine, le baron Gourgaud se souciait exclusivement de la maison de l'empereur. Il crée avec le baron Jean-Daniel Coudein, le duc de Trévise, Pierre Chanlaine, la Société des amis de l'île d'Aix. L'association, à but non lucratif, obtient rapidement le classement en monument historique de cette maison en piteux état. Le baron Gourgaud l'achète et la restauration débute. Trois ans plus tard, le président Herriot inaugure le musée.
Mais le charme de l'île opère et les Gourgaud s'entichent de l'endroit. Non seulement ils enrichissent les collections du musée mais ils achètent des maisons et deux hôtels. Leur idée est d'améliorer les conditions de logement de la population. Et, parallèlement, convaincus du potentiel touristique de l'île, ils veulent en faire une station balnéaire à la mode pour des gens riches. Le couple convie des artistes, organise des fêtes somptueuses. Le train arrivant directement à Fouras, l'accès à l'île d'Aix est aisé. Les Gourgaud entrent également en contact avec de grands hôtels qui vendent des excursions. On est loin du tourisme de masse mais la démarche est très moderne."

Commune de l'île d'Aix,

> site officiel

 

ïle d'Aix - les vidéos

 

Ile d'Aix, une idylle en mer

Reportage CAP SUD OUEST - France 3 Aquitaine - septembre 2016

L’Ile d’Aix est, à 20 minutes de Fouras-les-Bains, un micro territoire classé site naturel remarquable. Un petit croissant de terre de 3km de long sur 700m de large, un lieu d’histoire où l’on croise Vauban et Napoléon... 

 

 

Aix, dernière véritable île de charente maritime

Reportage CAP SUD OUEST - France 3 Aquitaine - juillet 2016

L’Ile d’Aix est, à 20 minutes de Fouras-les-Bains, un micro territoire classé site naturel remarquable, un petit croissant de terre de 3km de long sur 700m de large. On n’y circule qu’à pied et en vélo : marais, forêt, plages, une belle diversité de paysages, et un patrimoine exceptionnel sont à découvrir. Les habitants de l’île d’Aix se disent et se sentent « iliens ». Comment vivent-ils leur insularité ?

 

 

L'île d'Aix, une terre extrêmement belle

Reportage MIDI EN FRANCE - mars 2015

SUIVEZ LE GUIDE

 

 

à voir à proximité de l'île d'Aix

 

Fort Boyard